Bioéthique

  • Export au format PDF

Bioéthique

  • Alerte euthanasie : écrivez à vos élus !

    Article rédigé par Fondation de Service politique, le 20 janvier 2011

    Thème : Bioéthique

    Dans quelques jours, le 25 janvier, le Sénat va débattre d'une proposition de loi tendant à légaliser l'euthanasie. Nous appelons à soutenir les députés et les sénateurs qui s'unissent dans le cadre de l'Entente parlementaire visant à refuser l'euthanasie et à développer un accès aux soins palliatifs pour tous. Ecrivez à vos élus !

  • Tous dépendants ?

    Article rédigé par Tugdual Derville*, le 14 janvier 2011

    Thème : Bioéthique

    Dépendance ! Ce serait le mot de la fin... du quinquennat. Le président de la République veut peut-être exorciser le tumulte de la réforme des retraites par un sujet incontestable, qui préoccupe tous les Français... Ce sujet n'en constitue pas moins un casse-tête organisationnel, et surtout financier.

  • Euthanasie : la liberté bafouée, la dignité instrumentalisée

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 14 janvier 2011

    Thème : Bioéthique

    Le Sénat débattra le 25 janvier prochain de l'opportunité de légaliser l'euthanasie et le suicide médicalement assisté. Les trois propositions de loi communiste, socialiste et UMP qui seront discutées en séance publique revendiquent la liberté des malades à bénéficier d'une aide active à mourir lorsqu'ils jugent leur état incompatible avec la dignité humaine [*]. Une manipulation idéologique des mots lourde de conséquences. Dans Le Figaro du 14 janvier, Mgr Vingt-Trois parle de textes visant à délivrer ce qu'il faut bien appeler un "permis de tuer" .

  • Recherche sur l'embryon : la surenchère de Jean Leonetti

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 07 janvier 2011

    Thème : Bioéthique

    Le calendrier de la révision de la loi de bioéthique s'accélère. Le projet de loi du gouvernement devrait être examiné en commission durant la deuxième quinzaine de janvier, l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale étant prévu à partir du 8 février (cf. notre dossier). Au cœur des prochaines discussions, le futur statut de la recherche sur l'embryon dont on commence à percevoir les aggravations qui y seront apportées.

  • Le CCNE, tribunal des embryons (II)

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 17 décembre 2010

    Thème : Bioéthique

    Dans son dernier avis relatif à la recherche sur l'embryon (avis n. 112), le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) déploie une longue réflexion qui prend le risque de faire sortir de notre champ éthique l'être humain dans sa condition embryonnaire.

  • "L'absurde encadrement de la clause de conscience des pharmaciens"

    Article rédigé par Jean Paillot*, le 10 décembre 2010

    Thème : Bioéthique

    La clause de conscience en droit médical est fondée sur les principes de dignité, de liberté et de précaution. Pour autant, la jurisprudence française n'accorde pas cette protection aux pharmaciens. Les textes légaux et réglementaires qui encadrent la profession donnent lieu à des interprétations absurdes. Me Jean Paillot répond aux questions de Pierre-Olivier Arduin pour Liberté politique.

  • Xavier Lacroix : Nous nous affrontons aux limites d'une éthique de la discussion

    Article rédigé par Xavier Lacroix*, le 07 décembre 2010

    Thème : Bioéthique

    Le théologien Xavier Lacroix s'explique sur son soutien avec réserve de l'Avis 112 du CCNE à propos de la recherche sur les cellules d'origine embryonnaire humaine, et la recherche sur l'embryon humain in vitro.

  • Le CCNE en tribunal des embryons (I)

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 07 décembre 2010

    Thème : Bioéthique

    Dans son dernier avis relatif à la recherche sur l'embryon (avis n. 112), le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) dessine un statut infra-humain de l'embryon in vitro. Le risque, délibéré ou non, est d'en faire un simple matériau pour la recherche.

  • Jean Paillot : La clause de conscience en droit médical relève du principe de dignité

    Article rédigé par Jean Paillot*, le 03 décembre 2010

    Thème : Bioéthique

    Collaborer à la suppression d'un être humain innocent est toujours gravement immorale. Pourtant, une telle perspective se banalise aujourd'hui dans le champ de la médecine ou de la recherche scientifique. L'homme responsable est placé devant l'un de ses plus grands défis : comment refuser d'apporter sa coopération à un acte qui porterait atteinte à l'intégrité et à la dignité de la vie humaine ?

  • Cellules souches : une recherche sans embryon est possible

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 01 décembre 2010

    Thème : Bioéthique

    L'information ne pouvait passer longtemps inaperçue tant ses implications sur les plans scientifique, éthique et politique sont considérables à l'approche de la révision des lois de bioéthique par le Parlement. Dans un article intitulé Une alternative aux cellules souches embryonnaires , le journal Les Echos révèle que la société française Cellectis (photo) vient d'obtenir une licence exclusive pour l'exploitation de la découverte des cellules souches pluripotentes induites par le professeur Shinya Yamanaka [1].

  1. 43
  2. 44
  3. 45
  4. 46
  5. 47
  6. 48
  7. 49
  8. 50
  9. 51
  10. 52
  11. 53
  12. 54
  13. 55
  14. 56
  15. 57
  16. 58
  17. 59
  18. 60
  19. 61
  20. 62
  21. 63
  22. ...
  23. 70