Bioéthique

  • Export au format PDF

Bioéthique

  • Soyez choux prenez soin de vous !

    L’agroécologie : pour nourrir 12 milliards d’êtres humains

    Article rédigé par Joël Sprung , le 30 mars 2012

    Thème : Bioéthique

    Questions agricoles ouvrons le débat

    Dans les débats que nous souhaitons ouvrir à l'occasion de l'élection présidentielle, la question agricole est centrale tant par sa dimension économique et géostratégique que par sa dimension surnaturelle. Joël Sprung le rappelle dans l'article que nous publions aujourd'hui, citant le mot du Siracide : « Une maigre nourriture, c'est la vie des pauvres, les en priver, c'est commettre un meurtre. C'est tuer son prochain que de lui ôter sa subsistance, c'est répandre le sang que de priver le salarié de son dû ».

    La famine est en effet une des plaies endémiques de l'humanité. Mais alors que l'agriculture moderne est en mesure de nourrir largement l'ensemble de l'humanité, la famine subsiste dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Afrique. Cherchez l'erreur !

    Pour Michel Chossudovsky [1],  la famine est le résultat d'un processus de restructuration en « marché libre » de l'économie mondiale qui prend ses assises dans la crise de la dette du début des années 1980 . Il en résulte, selon lui, une « mondialisation de la pauvreté, qui a annulé bon nombre des progrès de la décolonisation ». L'analyse des chrétiens indignés n'est pas loin des thèses de l'économiste de l'université d'Ottawa. Elle les resituent dans une perspective théologique radicale.

    Bien entendu, la discussion demeure ouverte sur les analyses de Chossudosky et sur les propositions de ceux pour qui l'agro- écologie est une réponse aux dysfonctionnements induits par l'agriculture productiviste et l'organisation mondiale des marchés agricoles. Plusieurs intervenants de notre colloque de Nantes du 4 février sur le thème « développement durable et doctrine sociale de l'Eglise ,» dont nous publierons les actes dans une prochaine livraison de la revue Liberté Politique, ont une approche sensiblement différente à partir des mêmes références bibliques et des mêmes principes enseignés par l'Eglise.

    Sur ce sujet comme sur d'autres nous ouvrons le débat. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

    [1] Michel Chossudovsky est l'auteur du best-seller international The Globalization of Poverty (titre français: "La mondialisation de la pauvreté», éd. Écosociété) qui a été publié en 11 langues. Il est professeur d'économie à l'Université d'Ottawa, Canada, et directeur du Centre de recherche sur la mondialisation. Il collabore également à l'Encyclopaedia Britannica. Son dernier ouvrage est
     intitulé America`s War on terrorism,  2005.  Il est l'auteur de Guerre et mondialisation, La vérité derrière le 11 septembre (http://www.ecosociete.org/t065.php) et de la Mondialisation de la pauvreté et nouvel ordre mondial.

     

    Il y a peu de métiers aussi nobles que celui d’agriculteur. Un métier dépositaire d’une dignité particulière, comme le rappelaient nos évêques bretons au moment de la crise du lait en 2009. Pourtant, l’agriculture moderne est la meilleure illustration de ce que peut être une structure de péché. Produire de la nourriture n’est pas une activité comme une autre, elle est primordiale et dispose, à ce titre, de sa symbolique intrinsèque dans l’ordre sacramentel, comme nous le verrons par la suite : une métonymie de toute l’activité économique humaine. Elle est pour ainsi dire comparable à une autre fonction humaine, toute différente, mais également ordonné au Vivant : l’union charnelle des époux. Pour l’une et l’autre, comme chaque fois que l’essence de la vie terrestre figure la vie du royaume à venir, on est confronté en profondeur au péché.

  • Handicap

    Les personnes handicapées à la veille des élections

    Article rédigé par Jacques Labrousse, le 09 mars 2012

    Thème : Bioéthique

    Les modes d’accueil et d’accompagnement des personnes handicapées reflètent, pour le meilleur et pour le pire, les évolutions de nos systèmes de valeur occidentaux. Une évolution historique s’est produite pour une meilleure prise en charge de la personne handicapée, non sans ambiguïté. Jacques Labrousse évoque cette évolution. Avant d’évoquer dans un second article la situation Française depuis la loi de 2005.

  • Jean-Marie Le Méné

    Avortement : un suicide sociétal, médical et familial

    Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, revient pour libertepolitique.com sur la question de l'avortement. Il met en cause une pratique qui équivaut à un suicide sociétal, médical et des familles mettant la politique du pays en échec.

    Lire la suite

  • Europe euthanasie

    Les Etats européens contre l’euthanasie

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin, le 23 février 2012

    Thème : Bioéthique

    Depuis qu’elles sont entrées en vigueur en 2002, les lois hollandaise et belge qui autorisent « l’interruption médicale de la vie sur demande » n’ont cessé d’être invoquées par les partisans de l’euthanasie dans l’espoir d’inspirer le contenu d’une future loi française. Il n’est donc guère surprenant que la proposition 21 du programme du candidat socialiste à la présidentielle visant à légaliser l’euthanasie ne soit qu’un copier-coller du cadre général mis en place dans les Etats du Benelux.

  • Jean-Marie Le Méné

    Bioethique – La loi transgresse plus et protège moins

    Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, revient pour libertepolitique.com sur les lois de bioéthique et leurs enjeux. Il met en cause des lois permissives faites pour encadrer la transgression et appelle à un changement radical de politique en faveur de la vie.

    Lire la suite

  • Actualité présidentielle : IVG

    Osons parler de l’IVG

    Article rédigé par Laetitia Pouliquen, le 17 février 2012

    Thème : Bioéthique

    Après les récentes prises de position du Président de la République sur le refus de la légalisation de l’euthanasie et du mariage de couple de même sexe,[1]la campagne pour l’élection présidentielle est l’occasion de reparler de la question tabou de l’IVG.

  • Actualité présidentielle : loi anti-Perruche

    Les juges torpillent la loi anti-Perruche

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin, le 17 février 2012

    Thème : Bioéthique

    L’agence d’information Genethique s’alarme de l’arrêt du 15 décembre 2011 de la Cour de cassation qui remet en question le dispositif de la législation anti-Perruche et désavoue les récentes décisions du Conseil d’Etat et du Conseil Constitutionnel. La menace d’un « droit à ne pas naître » ressurgit.

  • La Cour de cassation cherche à pérenniser la jurisprudence Perruche

    Article rédigé par Fondation Jérôme Lejeune, le 13 février 2012

    Thème : Bioéthique

    La Cour de cassation affirme que des enfants, nés avant l’entrée en vigueur de la loi anti-perruche (4 Mars 2002) , pourraient être indemnisés d’un préjudice d’être né. Cette indemnisation représente un « déni de sa personne et sa mort symbolique » selon  Monsieur Jerry Sainte Rose, avocat général à la Cour de cassation au moment de l’affaire Perruche en 2000 et ancien conseiller d’Etat.

    Cette décision se fait anormalement discrète alors qu’elle  est parfaitement inconstitutionnelle, et que cette reconnaissance du « préjudice d’être né » porte  atteinte à la dignité de la personne handicapée. Elle avait d’ailleurs pour mémoire fait largement scandale à l’époque, et avait généré une véritable levée de bouclier à la fois médiatique, politique et associative. Le dispositif « anti-Perruche » avait alors empêché la reconnaissance d'un tel préjudice et la décision du Conseil Constitutionnel s'y était également formellement opposé, pour des raisons éthiques et juridiques.

    La Fondation Jérôme Lejeune publie à ce sujet une note d'analyse que nous restituons ci-dessous qui explique les transgressions et graves conséquences de ce récent arrêt, et revient brièvement pour rappel sur les développements de cette affaire.

  • 9 milliard d'homme à nourrir en 2050

    Article rédigé par Jean Flouriot, le 10 février 2012

    Thème : Bioéthique

    7 milliards d’humains aujourd’hui, 9 milliards en 2050. Sera-t-il possible de les nourrir ? Deux scénarios et un préalable… éthique et politique. 

  • Longue Marche pour la Vie

    Article rédigé par Jean-Marie Le Méné, le 10 février 2012

    Thème : Bioéthique

    A l’issue de la marche pour la vie du 22 janvier dernier, Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, a prononcé une allocution où il revient sur les lois bioéthiques et sur les très graves atteintes au respect de la vie qu’elles légalisent.

  1. 35
  2. 36
  3. 37
  4. 38
  5. 39
  6. 40
  7. 41
  8. 42
  9. 43
  10. 44
  11. 45
  12. 46
  13. 47
  14. 48
  15. 49
  16. 50
  17. 51
  18. 52
  19. 53
  20. 54
  21. 55
  22. ...
  23. 69