Bioéthique

  • Export au format PDF

Bioéthique

  • Alerte bioéthique : mobilisez vos sénateurs !

    Article rédigé par Fondation de Service politique, le 06 juin 2011

    Thème : Bioéthique

    A partir du 8 juin, les sénateurs réexamineront en deuxième lecture le projet de loi sur la bioéthique. Le texte revu par les députés reprend le principe d'interdiction de la recherche embryonnaire, que les sénateurs avaient rejeté au profit d'une autorisation encadrée. L'interdiction avec dérogation n'est guère plus satisfaisante, mais présente un rempart juridique qui peut se révéler utile. Les sénateurs vont-ils se ranger à cette position imparfaite, mais moins transgressive ? Il faut le souhaiter malgré tout, et leur écrire en ce sens. L'enjeu est grave.

  • Loi de bioéthique : les rectifications de Dominique Souchet

    Article rédigé par Dominique Souchet, le 25 mai 2011

    Thème : Bioéthique

    [Document] — La mobilisation de cinquante-sept députés soutenue par de nombreux correspondants de la Fondation de Service politique permet d'espérer que les dérives introduites par les sénateurs dans le projet de révision de la loi de bioéthique seront évitées. Dans le cadre de l'examen du texte en seconde lecture, le député de Vendée Dominique Souchet (NI, MPF) est intervenu le 25 mai afin de rectifier un certain nombre de contre-vérités proférées depuis l'ouverture du débat à l'Assemblée. Voici le texte intégral de son excellente mise au point.

  • Bioéthique, 2011. Modèle de lettre à adresser à son député

    Article rédigé par Fondation de Service politique, le 12 mai 2011

    Thème : Bioéthique

    Mai 2011. Projet de révision de la loi de bioéthique de 2004, modèle de lettre à adresser à son député.

  • Alerte bioéthique : écrivez à vos députés !

    Article rédigé par Fondation de Service politique, le 12 mai 2011

    Thème : Bioéthique

    A partir du 25 mai, les députés examineront en deuxième lecture le texte du projet de loi sur la bioéthique à l'Assemblée nationale. Adoptée en première lecture par le Sénat, la nouvelle version du texte est encore plus transgressive que celle votée par les députés en février : c'est un très mauvais signal donné à la majorité présidentielle.

  • L'échec de la contraception d'urgence

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 06 mai 2011

    Thème : Bioéthique

    Une étude britannique démontre que l'accès libre et gratuit des mineures à la contraception d'urgence entraîne une hausse des grossesses adolescentes et une prévalence accrue des maladies sexuellement transmissibles dans cette population.

     La distribution gratuite de la pilule du lendemain rate son objectif qui est de limiter les grossesses chez les jeunes , commentent sobrement David Paton et Sourafel Girma, professeurs à l'Université de Nottingham, après la publication de leur étude dans le Journal of Health Economics[1].

  • Cathophobie pseudo-scientifique : l'Église entre deux feux

    Article rédigé par Tugdual Derville*, le 20 avril 2011

    Thème : Bioéthique

    Axel Kahn et Marc Peschanski se sont battus pour l'autorisation de la recherche sur l'embryon, avec des postures complémentaires, oscillant entre cathophobie et malhonnêteté intellectuelle. Efficace, à en juger par le récent vote du Sénat.

  • Bioéthique : les sénateurs plus transgressifs que les députés

    Article rédigé par Élizabeth Montfort, le 13 avril 2011

    Thème : Bioéthique

    Après un examen minutieux en Commission des affaires sociales, les Sénateurs ont adopté à leur tour en séance publique le projet de loi relatif à la bioéthique. Le texte voté par les députés a été substantiellement modifié dans un sens encore plus transgressif.

  • Au Sénat, la vie humaine, don de Dieu ou matériau à gérer ?

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 11 avril 2011

    Thème : Bioéthique

    Le Sénat a balayé vendredi 8 avril le régime d'interdiction avec dérogations au profit d'un régime d'autorisation de la recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires. Si ce vote est confirmé en seconde lecture, plus aucune exigence éthique, même symbolique, ne s'opposerait à la réduction de l'embryon humain au statut de matériau de laboratoire entièrement disponible au bon vouloir des firmes pharmaceutiques et autres consortium de recherche. Ce choix idéologique relève clairement d'une philosophie matérialiste et scientiste de la vie.

  • Le Sénat fait le choix de l'eugénisme

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 08 avril 2011

    Thème : Bioéthique

    Lors de l'examen en février du projet de loi relatif à la bioéthique, les députés avaient adopté un amendement marquant leur souci de desserrer l'étau du dépistage prénatal en supprimant l'obligation faite aux médecins de le proposer systématiquement à toutes les femmes enceintes de notre pays. En faisant passer à la trappe cette mesure, les sénateurs cautionnent un eugénisme d'État qui s'imposerait désormais sans aucune échappatoire possible aux professionnels de la naissance.

  • Recherche sur l'embryon : le Sénat sous pression

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 30 mars 2011

    Thème : Bioéthique

    Pour une poignée de scientifiques français, la libéralisation de la recherche sur l'embryon est la mère de toutes les batailles. Marc Peschanski est de ceux-là. L'homme a décidé de passer à l'offensive en présentant le 31 mars, à grands renforts de publicité, les résultats d'une étude qu'il qualifie de  première scientifique obtenue grâce à des cellules souches issues d'un diagnostic préimplantatoire [1] .

  1. 44
  2. 45
  3. 46
  4. 47
  5. 48
  6. 49
  7. 50
  8. 51
  9. 52
  10. 53
  11. 54
  12. 55
  13. 56
  14. 57
  15. 58
  16. 59
  17. 60
  18. 61
  19. 62
  20. 63
  21. 64
  22. ...
  23. 74