Petit éloge de la pudeur


Petit éloge de la pudeur La personne est avant tout un être social. Elle ne peut vivre que dans son rapport avec les autres, puisque son environnement lui permet de se nourrir, de s'habiller, de se loger, de se déplacer, de se perpétuer. Une personne totalement isolée ne peut que mourir. Puisqu’elle vit avec l’autre, elle vit sous le regard de l’autre : par solidarité, par amitié, par amour pour l’autre, elle doit s’efforcer de montrer le meilleur d’elle-même.
François Billot de Lochner 13 juillet 2018 Suite
Publications
Coups de coeur
1 2 3 4
Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Liberté politique
DANS LES MEDIAS

Voir les sites partenaires