Audition du philosophe Thibaud Collin par la Commission des lois du Sénat sur le projet de loi Taubira, 13 février 2013. Si le projet de "mariage pour tous" répond au sens de l’histoire par l’émancipation du principe d’égalité, le législateur n’a plus d’autre référence pour fixer les conditions juridiques du mariage que la volonté des individus. Le droit de la procréation et de la filiation s’expose ainsi à tous les arbitraires…

Lire le texte de l'audition de Thibaud Collin

*