Réflexions philosophiques

Réflexions philosophiques

Avec la participation de Jean d’Alançon.

Jean d'Alançon fut successivement capitaine de Cavalerie, directeur en ressources humaines, puis dirigeant d’organisations professionnelles.

Il est docteur en philosophie, titulaire d'un master en théologie, et auteurs d'ouvrages de référence.

Il a fondé, en 2010, l’« École de la vie réelle », par laquelle il transmet sa recherche philosophique centrée sur la personne humaine, dans l’esprit du Compagnonnage.

  • Homme et femme, de la nature humaine à la personne

    Homme et femme, de la nature humaine à la personne

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 23 septembre 2021

    Thème : Idées

    L’homme, sa nature et sa personne : Nous entrons maintenant au cœur du sujet : quels sont les enjeux éthiques et politiques pour l’homme (générique) entre sa nature et sa personne ? Notre nature, la nature humaine, est constituée de notre corps, en lien direct à l’univers physique, et de notre âme, la source cachée et immanente de nos opérations vitales. L’âme fait l'unité de la complexité et de la diversité de notre vie. Elle est distincte du corps, tout en étant dans le corps. L’âme n’est donc pas saisie directement, mais par le corps, parce que nous sommes des êtres incarnés. 

  • L'homme, nature et personne

    L'homme, nature et personne

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 01 septembre 2021

    Thème : Idées

    La signification des mots « nature » et « personne ».

  • Homme et femme, de la nature humaine à la personne

    Homme et femme, de la nature humaine à la personne

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 23 juillet 2021

    Thème : Idées

    Ce bref itinéraire philosophique vous est proposé pour étudier la relation chez l’homme, toujours pris au sens générique du mot, donc pour l’homme et la femme, entre sa nature humaine et sa personne. Nature et personne, considérées l’une après l’autre selon leurs particularités, elles réclament d’être étudiées et affinées entre elles, en vue de porter un regard approfondi sur l’homme et d’écarter certains égarements aux conséquences néfastes.

  • La philosophie de l’être pour une vraie philosophie de la vie

    La philosophie de l’être pour une vraie philosophie de la vie

    Article rédigé par Jean d'Alançon pour Liberté Politique, le 16 juin 2021

    Thème : Idées

    Source [Jean d'Alançon] Dans l’histoire de la pensée occidentale, l’idéalisme et le réalisme caractérisent une relation fondamentale pour la vie de l’intelligence entre la pensée et l’être. Quel ordre existe entre la pensée et l’être, entre « ce que je pense » et « ce qui est » ? La réponse à cette question est essentielle au point de départ, puisqu’elle entraîne des conséquences importantes.

  • Dans la philosophie occidentale, foi en Dieu ou foi en l’homme ?

    Dans la philosophie occidentale, foi en Dieu ou foi en l’homme ?

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 18 mai 2021

    Thème : Idées

    Platon : pour entrer avec Platon dans la signification des trois exigences citées par Jean-Paul II - sagesse, vérité et être -, il est nécessaire de saisir ce qu’est la philosophie pour lui, donc pour l’Église : une maïeutique, un accouchement de l’esprit, d’après la célèbre maxime de Socrate : « connais-toi toi-même ».

  • Crise de société, crise de civilisation : une réponse de l’Église et pour l’Église avec l’encyclique Foi et raison de saint Jean-Paul II

    Crise de société, crise de civilisation : une réponse de l’Église et pour l’Église avec l’encyclique Foi et raison de saint Jean-Paul II

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 10 mai 2021

    Thème : Idées

    Le fil directeur : Colonne vertébrale de cette encyclique, le fil directeur unit l’homme à Dieu et Dieu à l’homme par la convergence des deux sciences, en vue de la sagesse, que sont la philosophie et la théologie. La première vient de cette faculté qui donne à l’homme sa dignité première : la raison en tant que capacité de connaître, d’apprendre, de savoir. La seconde provient d’un mystère gratuit, don de Dieu, Créateur de l’univers, de l’âme humaine, don sacrificiel de Dieu incarné à la Croix. Faculté et don s’accordent dans la gratuité du don de Dieu Amour. 

  • Le secret de la personne humaine

    Le secret de la personne humaine

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 18 avril 2021

    Thème : Idées

    Le mystère de la personne reçoit son secret d’une alliance que saint Jean-Paul II a transmise dans son encyclique Foi et raison.

  • Aimer...

    Aimer...

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 22 mars 2021

    Thème : Idées

    Partons de l’expérience. L’homme est corps et esprit, et l’esprit est intelligence et amour. Dans la vie, le choix d’un ami engage une décision personnelle impliquant l’intelligence et la volonté, l’amour d’une personne, qu’elle soit une amitié spirituelle ou davantage en vue de fonder une famille. La volonté, en tant que puissance affective de la personne, est cause de cette attraction vers l’autre. Cette attraction ne peut pas être instinctive. L’instinct est propre à l’animal. Chez l’homme, il s’explique par les réflexes provenant du corps. 

  • Approche chrétienne de l’obéissance

    Approche chrétienne de l’obéissance

    Article rédigé par Jean d'Alançon, le 09 mars 2021

    Thème : Idées

    Source [Jean d'Alançon] Auparavant, l’obéissance dominait l'éducation, sous l’empreinte de l'influence stoïcienne. La personne se formait dans l'obéissance, disposition préalable à l’éducation, ce que le freudisme a un jour fait tomber. Mais pourquoi faut-il obéir ? Nos premiers parents, Adam et Ève, l’avaient compris à leurs dépends, et aux nôtres. Jusqu’à il y a quelques décennies, l’éducation humaine et chrétienne était fondée sur l’obéissance. Jésus ne s’est-il pas offert à la croix dans l'obéissance totale de lui-même ? Aussi la question de l’obéissance reste fortement marquée de christianisme, d’où une forme de rejet quand le chrétien oublie qu’il est un homme avant d’être chrétien. Le Christ est éternellement Dieu. À l’inverse du chrétien, il ‘était’ et ‘est’ Dieu avant de devenir homme pour un temps, celui de son incarnation. La confusion entre la foi et la raison, entre Dieu et l’homme, conduit au fidéisme et au rationalisme. En l’homme, la nature ne précède-t-elle pas la grâce ? et la grâce supprime-t-elle la nature ? La nature reçoit la grâce, à l’image de la matière, réception de la forme et fondement de la réalité qu’est l’homme, comme de toute réalité physique.

  • L’actualité pressante des Psaumes

    L’actualité pressante des Psaumes

    Article rédigé par Jean d'Alançon pour Liberté Politique, le 05 mars 2021

    Thème : Eglise et spiritualité

    « Pitié pour moi, ô Dieu, pitié pour moi, en toi s'abrite mon âme, à l'ombre de tes ailes je m'abrite, tant que soit passé le fléau. J'appelle vers Dieu le Très-Haut, le Dieu qui a tout fait pour moi ; que des cieux il envoie et me sauve, qu'il confonde celui qui me harcèle. » (Ps 57, 2-4)

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
suivez-nous sur les réseaux sociaux