[MUNICIPALES] Bordeaux : LREM découvre qu’un de ses colistiers était sur la liste… du FN en 2014

Source [Le Figaro] Thomas Cazenave, la tête de liste LREM, a demandé au candidat, Vincent Bois, de «quitter» sa campagne, jugeant son passé politique «incompatible» avec «les valeurs» de sa liste.

Joli couac de la part de La République en marche à Bordeaux. Le candidat du mouvement présidentiel, Thomas Cazenave, a découvert qu'un de ses colistiers, Vincent Bois, 63e sur la liste (et donc non éligible), avait eu un temps son rond de serviette au Rassemblement national. Lors des élections municipales de 2014, il était même candidat sur la liste du FN bordelais en septième position. Ce transfuge représentait à l'époque le mouvement Siel (Souveraineté, identité et libertés), un petit parti proche de celui de Marine Le Pen.

«Ce mouvement est incompatible avec les valeurs que nous portons. Aussi lui ai-je demandé hier, dès que nous avons pris connaissance de cette information, de quitter notre mouvement et l’équipe», a expliqué Thomas Cazenave dans une publication sur son compte Facebook mercredi. Passé entre-temps par le MoDem, Vincent Bois a jugé bon de ne pas trop détailler son passé politique lors de son arrivée au sein de LREM. Son petit secret a finalement été découvert.

Retrouvez l'intégralité de l'article en cliquant ici