Les publications de François Billot de Lochner

Chronique de l'islamisation ordinaire de la France

  • Envoyer par email
  • Imprimer
  • Export au format PDF
  • Ajouter aux favoris
Chronique de l'islamisation ordinaire de la France
  • Auteur : François Billot de Lochner
  • Editeur : ÉDITIONS PIERRE-GUILLAUME DE ROUX
  • Année : 2017
  • Nombre de pages : 0
  • Prix : 23,00 €

commandez auprès de: contact@libertepolitique.com

Assisterions-nous à la banalisation de l’islamisation de la France ? Mention halal dans notre magasin ou notre pizzeria, disparition de notre sandwich jambon-beurre, nombre croissant de femmes voilées (même la coiffeuse !), de barbes et djellabas, croisées en ville ou à la campagne, installation d’une école coranique dans notre quartier, où la piscine municipale propose des plages horaires non mixtes, publicités (magasins de vêtements, lignes de train internationales, chaînes d’ameublement, etc.) mettant en scène des femmes voilées : tous ces signaux, que nous acceptons au nom de la liberté religieuse, sont-ils vraiment si anodins ?

De fait, la France est en état d'urgence en raison des attentats de janvier, puis de novembre 2015, qui nous ont ébranlés et ouvert violemment les yeux sur la réalité du fait islamique : une idéologie totalitaire à peine cachée derrière le paravent de la religion, organisée en réseau et autorisée par la lâcheté, voire la compromission, de nos responsables politiques de gauche comme de droite.
Ces attaques sont-elles le fruit du hasard ? Certains hauts fonctionnaires se sont sincèrement demandés comment on a pu en arriver là. D'autres, depuis longtemps, tirent la sonnette d'alarme : les attentats étaient largement prévisibles. Mais, sur leurs discours fut jetée l'opprobre du racisme par des élites bien à l'abri et ignorant tout des « territoires perdus » de notre pays qu'ils ne connaissent pas et n'ont jamais cherché à connaître.
L'islamisme ordinaire pourrait bien être le versant de cet islamisme politique, violent, idéologique. Parce qu'ils sapent les fondements de notre société, il est urgent de lutter. La résistance doit venir de tous les terrains : au-delà de la résistance quotidienne, les responsables politiques ont le devoir de prendre clairement position sur ce sujet crucial, et cesser de craindre ces « bien-pensants », ces leaders d'opinion
autoproclamés, invoquant l'« amalgame » ou la « lepénisation des esprits » et se faisant les chantres d'une « mondialisation heureuse », utopique, alors que le réel se dérobe un peu plus chaque jour à leurs incantations.

Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Les positions
des candidats

Fatima et la politique : chronique n°8

12 juil 2017 | Yves de Lassus Fatima et la politique : chronique n°8

Le quatrième dimanche après la Pentecôte (dans le rite extraordinaire), la collecte nous fait prier de la façon suivante&n...

Suite
Voir les sites partenaires