La revue Liberté Politique

LE MANAGEMENT ETHIQUE

La santé hors limites
LE MANAGEMENT ETHIQUE
  • N° de parution : 27
  • Saison : Automne 2004

L'éthique du management a fait l'objet de recherches importantes et approfondies des années 1960 aux années 1990. On peut dire maintenant que la science du management est établie dans ses grandes lignes, et que de bonnes synthèses existent.


Sommaire :

En comportement organisationnel, Mintzberg, Kets de Vries, Buckingham, Robbins ; en stratégie Peters, Hamel, Collins, Ghoshal ; en marketing Trout, Ries, Kotler ; en techniques de gestion le Business Process Ingineering, le Six Sigma, la production au plus juste, les tableaux de bord prospectifs, l'Activity Based Costing, etc. Mais si les choses sont désormais claires en théorie, les pratiques n'ont pas évolué pour autant. Comment est-il possible de progresser dans ce domaine ? Liberté politique fait le point sur la problématique du coaching (ambiguïtés, perspectives), du " management du management " et de l'éthique de l'investissement.

L'éthique moderne de la santé ne cesse de repousser les limites de ses transgressions. Bouleversée par le mythe de la santé parfaite et de la jouissance absolue, elle se réduit à un supermarché où l'on vient acheter l'apaisement de ses doutes à grands renforts de promesses inconsidérées : le déni d'humanité à l'embryon précoce ou handicapé ne choque plus personne. Cette santé "hors limites" a perdu la mesure de l'homme et de sa sagesse morale. Roger Lizé et Albert Barrois, l'un médecin, l'autre biologiste, s'interrogent : pourquoi mettre en péril la santé publique en refusant d'exploiter les données scientifiques de l'épidémiologie qui confirment les limites de la loi morale ? Le philosophe Philippe Caspar, médecin lui aussi, évoque les raisons qui conduisent les personnes handicapées mentales à être considérées " hors limites " de l'humanité.

 

Le management éthique

L'éthique du management a fait l'objet de recherches importantes et approfondies des années 1960 aux années 1990. On peut dire maintenant que la science du management est établie dans ses grandes lignes, et que de bonnes synthèses existent. En comportement organisationnel, Mintzberg, Kets de Vries, Buckingham, Robbins ; en stratégie Peters, Hamel, Collins, Ghoshal ; en marketing Trout, Ries, Kotler ; en techniques de gestion le Business Process Ingineering, le Six Sigma, la production au plus juste, les tableaux de bord prospectifs, l'Activity Based Costing, etc. Mais si les choses sont désormais claires en théorie, les pratiques n'ont pas évolué pour autant. Comment est-il possible de progresser dans ce domaine ? Liberté politique fait le point sur la problématique du coaching (ambiguïtés, perspectives), du " management du management " et de l'éthique de l'investissement.

 

 

La santé hors-limites

L'éthique moderne de la santé ne cesse de repousser les limites de ses transgressions. Bouleversée par le mythe de la santé parfaite et de la jouissance absolue, elle se réduit à un supermarché où l'on vient acheter l'apaisement de ses doutes à grands renforts de promesses inconsidérées : le déni d'humanité à l'embryon précoce ou handicapé ne choque plus personne. Cette santé " hors limites " a perdu la mesure de l'homme et de sa sagesse morale. Roger Lizé et Albert Barrois, l'un médecin, l'autre biologiste, s'interrogent : pourquoi mettre en péril la santé publique en refusant d'exploiter les données scientifiques de l'épidémiologie qui confirment les limites de la loi morale ? Le philosophe Philippe Caspar, médecin lui aussi, évoque les raisons qui conduisent les personnes handicapées mentales à être considérées " hors limites " de l'humanité.

 

 

Questions disputées

 

 

 

Feuilletons

 

 

 

Ouverture

 

 


Dans la même collection :

suivez-nous sur les réseaux sociaux