Coup de projecteur

Coup de projecteur

  • Présidentielle : Ruquier et son équipe humilient un candidat

    Article rédigé par , le 01 mars 2017

    Thème : Politique

    [Source : Valeurs Actuelles]

    Honteux. Invité par France 2 à l'émission “On n'est pas couché”, samedi 25 février au soir, Philippe Poutou a eu la mauvaise surprise de voir les protagonistes présents lui rire au nez, alors même qu'il évoquait le très sérieux sujet du chômage.

  • Délai d'entrave à l'avortement : saisine du Conseil Constitutionnel

    Article rédigé par , le 28 février 2017

    Thème : Bioéthique

    [Source : Le Salon Beige]

    Le texte de la saisine des parlementaires est accessible ici. On y lit notamment :

  • Fillon vs Macron : divisions entre élus LR et UDI dans les régions

    Article rédigé par , le 28 février 2017

    Thème : Politique

    [Source : Le Salon Beige]

    Pendant que LR s'échine à négocier des circonscriptions, voire un ministère, avec l'UDI, les majorité LR-UDI explosent dans les régions, comme le montre cet extrait d'un communiqué de Pascal Gannat, Président du groupe FN-RBM de la Région Pays de la Loire :

  • Laissons une chance à nos TPE-PME

    Article rédigé par François de Voyer , le 27 février 2017

    Thème : Archives

    65 % des petits patrons sont favorables à la taxe de 3 % proposée par Marine Le Pen sur les importations afin de financer des baisses de charges !

  • Consécration de l’Angleterre et du Pays de Galles au Coeur Immaculé de Marie

    Article rédigé par Info Catho , le 27 février 2017

    Thème : Archives

    Samedi 18 février 2017, il y avait beaucoup de monde à la cathédrale catholique romaine de Westminster pour la consécration de l’Angleterre et du Pays de Galles au Cœur Immaculé de Marie.

  • Discrimination anticatholique : la RATP perd un procès

    Article rédigé par Observatoire de la christianophobie, le 27 février 2017

    Thème : Justice

    C’est une histoire de mots, qui a coûté sa place à une salariée de la RATP. Comme tout agent de contrôle – ceux qui dressent des procès-verbaux dans les transports en commun –, elle a dû prêter serment devant la justice, tel que le stipule la loi du 15 juillet 1845 sur la police des chemins de fer. 

  • Terra Nova discrimine les bouddhistes

    Article rédigé par , le 23 février 2017

    Thème : Société

    [Source : Le Salon Beige]

    Suite à la proposition de Terra Nova, le FN réagit :

    "L’institut Terra Nova demande ce matin l’instauration de deux jours fériés, un pour la religion juive et un pour la religion musulmane, en remplacement de deux jours fériés existants. Encore une fois, ce soi-disant laboratoire de pensée fait preuve de son incapacité à réfléchir et à proposer des idées intelligentes. Les jours fériés français ne sont plus religieux, puisque la République est laïque, mais hérités d’une longue histoire et d’une longue tradition, certes imprégnées de christianisme. Ainsi, les fêtes entourant le solstice d’hiver n’ont pas attendu l’avènement du christianisme pour exister. Et, aujourd’hui, la fête de Noël est célébrée très largement par les Français, bien au-delà des convictions religieuses des uns et des autres.

    Les jours fériés visés par Terra Nova sont les lundis de Pâques et de Pentecôte. Ces jours ne sont pas des fêtes religieuses en soi (puisque la fête chrétienne a lieu le dimanche dans les deux cas). En revanche, ces deux week-ends sont devenus des moments importants dans beaucoup de secteurs associatifs, culturels, touristiques ou politiques. Notons d’ailleurs que M. Raffarin a déjà tenté de supprimer le lundi de Pentecôte en 2004 mais que la mise en œuvre de la Journée de solidarité envers les personnes âgées a été un tel échec que le lundi de Pentecôte a été rétabli comme jour férié en 2008 et que la gestion de la journée travaillée supplémentaire est désormais laissée à la liberté des employeurs.

    De plus, les calendriers religieux juifs et musulmans sont lunaires et varient donc considérablement au fil des années, ce qui compliquerait singulièrement la mise en œuvre d’une telle exigence, sans compter que le jour précis de l’Aïd-el-Kébir n’est connu chaque année que très peu de temps avant. Quant aux adeptes d’autres cultes représentés en France, comme les bouddhistes, ils se sentiraient discriminés.

    Ce qui pose problème aujourd’hui en France, ce n’est pas une trop grande laïcité, c’est bien au contraire la complaisance des élites envers un islamisme agressif déterminé à détruire le modèle français. On apprend ce matin que l’assistant d’un sénateur PS est soupçonné d’apologie du terrorisme !

    Ce n’est pas en cédant toujours plus aux revendications communautaristes que la République vaincra l’ennemi islamiste, c’est au contraire en s’affirmant et en refusant de distinguer entre ses citoyens au motif de leur religion."

  • Ce n’est une surprise pour personne de sérieux : les centres de déradicalisation mis en échec

    Article rédigé par , le 23 février 2017

    Thème : Idées

    [Source: Nouvelles de France]

    Les lecteurs de Nouvelles de France ne seront pas surpris, un rapport sénatorial publié mercredi dénonce l’inefficacité des centres de déradicalisation ouverts en France ces trois dernières années afin de lutter contre l’embrigadement djihadiste :

  • Démographie : «Redonnons une politique familiale à la France»

    Article rédigé par , le 23 février 2017

    Thème : Idées

    [Source : Figaro VOX]

    FIGAROVOX/TRIBUNE - Selon les chiffres de l'Insee pour 2016, le nombre de naissances en France a baissé pour la seconde fois. Pour Claire de Gattelier, les coups de rabots donnés à la politique familiale depuis 2013 sont la cause de l'amorce en 2015 de la chute des natalités.

  • Théo, Marin et la manipulation médiatique

    Article rédigé par , le 23 février 2017

    Thème : Société

    [Source : Les 4 vérités]

    Vous avez entendu parler de Théo, mais savez-vous qui est Marin ? Sans doute pas, car son cas ne va pas du tout dans la direction où nos politiques et les médias veulent nous entraîner.

    Personne n’ignore l’affaire Théo et nombreux sont ceux qui ont condamné sans hésiter les policiers.

    La présomption d’innocence ne jouerait que dans un sens ? Notre président normal n’a pas hésité à se déplacer immédiatement auprès de Théo : en soi, c’est déjà un jugement. Sans autre preuve que les affirmations du plaignant, à ce jour contredites par les vidéos qui confirment au contraire le rapport des policiers.

    Trois vidéos démontrent que Théo Luhaka a menti. Elles confirment le compte rendu, établi seconde par seconde, déposé officiellement deux heures après les faits (alors que l’intéressé n’avait pas encore porté plainte).

    Théo a menti sur le déroulement des faits. Il s’est interposé pour empêcher les policiers de contrôler une personne soupçonnée d’être un dealer (lequel a ainsi pu s’enfuir), qu’il a saisi un policier par le col, avant de le frapper, ainsi que son collègue, qui est tombé au sol et qu’il a frappé à coups de pieds. C’est dans ces conditions que le premier policier agressé a utilisé sa matraque. La version de Théo Luhaka selon laquelle un policier a baissé son pantalon pour introduire volontairement sa matraque dans l’anus est contredite par les vidéos. Aucune analyse, ni de la matraque ni de l’anus, ne vient à l’appui de la thèse de Théo.

    Il faut savoir que le port et l’utilisation d’une telle matraque télescopique relèvent d’une certification obtenue après un examen, suite à un stage de formation d’une semaine portant, entre autres, sur les techniques à utiliser sur différentes parties du corps, en particulier le bas du dos et les membres inférieurs, y compris par l’utilisation de points de pression.

    S’il y a eu viol, il faut certes être intraitable, mais ceci ne suppose pas de déclarer à l’avance coupable le policier, ni de croire sur parole une personne dont nous savons avec certitude qu’elle a agi contre la loi.

    Ce qui est écœurant, c’est la manipulation médiatique et la récupération politique, à commencer par la visite de notre président ; il n’en a pas fait autant pour le policier qui a été brûlé vif à Viry-Châtillon, ni pour tous ceux qui se font tabasser chaque jour par des voyous ou pour celles qui se font violer. Et pourquoi ne s’est-il pas déplacé auprès de Marin ?

    Ah, vous ne connaissez pas Marin ? Effectivement les médias et nos bons politiciens sont beaucoup moins diserts à son sujet !

    Marin a 20 ans. Il s’est fait fracasser la boîte crânienne par un groupe de « jeunes » qui molestaient un couple parce que celui-ci s’embrassait sur la bouche. Cela se passait à Lyon. Lyon est en France. Ce couple a donc eu de la chance car, dans les pays où la charia est la législation officielle – ce qui représente de nos jours 57 pays –, ils auraient été condamnés au minimum au fouet. À l’allure où les choses évoluent, nous aurons cela en France d’ici 15 ans. Marin a voulu s’interposer : ils lui ont défoncé la tête à coups de béquilles. Il a repris conscience après un long coma, mais il reste en partie amnésique.

    Aucun responsable politique ne s’est déplacé auprès de ce jeune homme qui, lui, n’a rien à se reprocher, au contraire. Et vous n’avez pas entendu de grandes envolées des médias ni des stars de tout acabit.

    Il est vrai que Marin est blanc et que ses agresseurs étaient des pauvres « jeunes » vis-à-vis desquels nous devons faire repentance.

    Imaginez la réaction de Hollande et consorts, Taubira en tête, apprenant que des opposants au mariage pour tous ont agressé un couple d’homos qui s’embrassait sur la bouche ! Ou si des identitaires s’en prenaient à des musulmans prosternés au milieu de la rue !

    Chaque jour, il y a en France des dizaines d’agressions gratuites, en particulier de la part de « jeunes » qui se vengent de nous parce que nos aïeux ont, paraît-il, commis vis-à-vis des leurs ce « crime contre l’humanité » comme certains qualifient maintenant la colonisation.

    La recherche de la vérité devrait être la valeur première de l’homme, car, sans vérité, il ne peut y avoir de justice, et, sans justice, il n’y aura pas de paix.

    Mais la bêtise collective est extrêmement difficile à combattre. Charles Péguy a écrit : « Celui qui sait la vérité et ne gueule pas la vérité se fait complice. » N’est-il pas temps de dire : « Celui qui fausse la vérité est criminel ; celui qui ne la recherche pas est son complice » ?

    Raymond Riche

  1. 133
  2. 134
  3. 135
  4. 136
  5. 137
  6. 138
  7. 139
  8. 140
  9. 141
  10. 142
  11. 143
  12. 144
  13. 145
  14. 146
  15. 147
  16. 148
  17. 149
  18. 150
  19. 151
  20. 152
  21. 153
  22. ...
  23. 217
suivez-nous sur les réseaux sociaux