Editorial

Editorial

  • La défaite en chantant

    La défaite en chantant

    Article rédigé par Liberté politique, le 03 mai 2022

    A la sortie de l’été dernier, les indicateurs en faveur de la droite conservatrice et souverainiste se mettaient petit à petit au vert. Il semblait qu’un irrésistible mouvement de fond était lancé, notamment animé par une jeunesse ardemment patriote, et il était possible d’imaginer la défaite d’un Macron tout à la fois lamentable et détesté.

    Huit mois plus tard ont lieu les élections présidentielles : ce président, à la fois lamentable et détesté, est triomphalement réélu,  la droite conservatrice et souverainiste étant une nouvelle fois sévèrement battue.

  • Pfizer rejoint les complotistes

    Pfizer rejoint les complotistes

    Article rédigé par Liberté politique, le 29 avril 2022

    Chacun le sait : critiquer la politique vaccinale, critiquer le pass vaccinal, critiquer la stratégie gouvernementale concernant le covid, critiquer les incohérences des instances décisionnaires concernant le covid, tout cela relève à l’évidence du complotisme le plus stupide et doit être réprimé autant que faire se peut.

  • Une soirée inoubliable – Save the date !

    Une soirée inoubliable – Save the date !

    Article rédigé par Liberté politique, le 28 avril 2022

    Chers amis,

    Notre structure associée, Stop au Porno, va participer au grand évènement qu’organise fin mai Valeurs actuelles, au Grand Rex, à Paris. Il s’agit d’une soirée d’exception, intitulée Nos valeurs, qui ne vous décevra pas, je peux vous l’assurer…L’entrée est libre : il suffit de s’inscrire ! 

  • Oh rage, sans désespoir !

    Oh rage, sans désespoir !

    Article rédigé par Liberté politique, le 26 avril 2022

    Si Macron a été élu par un tiers du corps électoral environ, il est manifestement détesté par une majorité de Français. Le mot « détesté » n’est pas trop fort, tant la haine qu’il accumule sur sa personne est palpable. D’où cette rage qui, aujourd’hui, anime tant de Français, profondément déprimés par sa réélection.

  • Allons-nous élire le diable ?

    Allons-nous élire le diable ?

    Article rédigé par Liberté politique, le 22 avril 2022

    Les Français vont élire dans deux jours leur prochain président de la République. Or, ce que l’on peut entendre couramment actuellement, c’est que le candidat favori des sondages, à savoir Emmanuel Macron, est tout simplement diabolique… L’expression employée est objectivement effrayante : est-elle appropriée ? Hélas, il n’est pas difficile de démontrer qu’elle ne semble pas erronée. En voici quelques raisons :

  • Comment en est-on arrivé là ?

    Comment en est-on arrivé là ?

    Article rédigé par Liberté politique, le 19 avril 2022

    La question répétitive que tant de monde se pose, à juste titre, est la suivante : comment et pourquoi la France s’effondre-t-elle à ce point et à cette vitesse ? Une cause est rarement évoquée, mais semble déterminante : il s’agit de l’action résolue du général de Gaulle quant à la réforme du système éducatif français. Or, que l’on soit gaulliste ou non, l’analyse sérieuse de la réalité historique tend à démontrer que de Gaulle fut effectivement à l’origine de son écroulement.

  • Le catholicisme en folie

    Le catholicisme en folie

    Article rédigé par Liberté politique, le 15 avril 2022

    Le Père Michel Viot nous expliquait hier, dans nos colonnes, l’invraisemblable censure qu’il vient de subir de la part de Radio Notre Dame : nous reprenons ci-dessous son analyse, extrêmement préoccupante. Car au moment d’un vote décisif pour la France, les évêques publiaient récemment un document électoral ressemblant comme deux gouttes d’eau à une motion radicale-socialiste du XIXème siècle, dont la finalité évidente est de déclencher un vote Macron, et Radio Notre Dame coupait le micro au Père Viot pour cause de souverainisme déplacé, quand le père Gaël Giraud, jésuite, appelait tout simplement, avant le premier tour des présidentielles, à voter Mélenchon. Décidément, on ne se refuse rien, chez les « dirigeants catholiques » ! Comment ne pas admirer profondément, et remercier du fond du cœur, les si minoritaires évêques et prêtres qui, contre les vents mauvais d’un progressisme mortifère et à maints égards diabolique, veulent tout simplement sauver la France, et le catholicisme en même temps ?

    François Billot de Lochner

     

    Retrouver l'édito du Père Viot :

  • Une sombre histoire de censure catholique

    Une sombre histoire de censure catholique

    Article rédigé par Liberté politique, le 14 avril 2022

    Je souhaite tout d’abord dire tout le bien que je pense de Radio Notre Dame et de l’émission « un prêtre vous répond ». Elle offre en effet une possibilité d’évangélisation à travers un échange qui reste discret. On ne peut jamais éviter dans ce genre radiophonique des interventions quelquefois étranges, mais elles sont le reflet de notre monde, et l’on doit prendre le risque de les accepter. Elles furent rares pour moi et j’eus surtout la grâce de recevoir des consultations exégétiques et pastorales. J’ai eu aussi le privilège d’avoir quelques fidèles habitués. Sans prétendre à l’infaillibilité, je leur ai toujours parlé avec vérité et sincérité. Voici ce qu’a invoqué Monsieur Alain Baron , responsable de l’émission pour me signifier le vendredi 8 avril par téléphone , à 10 h 25, que je ne devais pas venir le dimanche suivant, 10 avril, jour des Rameaux. 

  • Les Républicains l’ont tant cherché !

    Les Républicains l’ont tant cherché !

    Article rédigé par Liberté politique, le 12 avril 2022

    Vous souvenez-vous de la chanson tendrement mélancolique du regretté Georges Brassens : pauvre Martin, pauvre misère ! Nous pouvons maintenant fredonner : pauvres LR, pauvre misère ! Avec joie ?

    Faut-il, peu chrétiennement, se réjouir de cette misère ? Oui, sans doute…et le pape François va me taper sur les doigts. Tant pis, assumons, en reprenant les choses dans le bon ordre.

  • Une petite musique lassante

    Une petite musique lassante

    Article rédigé par Liberté politique, le 08 avril 2022

    Au moment où s’approche l’heure fatidique du premier tour des présidentielles, la droite dite modérée fait à nouveau entendre sa petite musique, comme elle le fait depuis des dizaines d’années, pour expliquer la façon dont il faut voter.

    Les mots employés sont toujours les mêmes : il faut être prudent… dans la vie il n’y a pas que l’élection présidentielle…il y a toujours du bien dans ce que font les hommes politiques…le bilan de leur action doit mettre en avant les bonnes choses…il ne faut pas se focaliser sur le mal qui a été fait…qui n’est peut-être pas aussi important que cela etc. etc. etc.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. 14
  15. 15
  16. 16
  17. 17
  18. 18
  19. 19
  20. ...
  21. 69
suivez-nous sur les réseaux sociaux