Editorial

Editorial

  • Les scientifiques et les charlatans

    Les scientifiques et les charlatans

    Article rédigé par Liberté politique, le 29 décembre 2020

    Le professeur Didier Raoult vient donc de se faire attaquer en justice par l’Ordre des médecins pour charlatanisme. Le débat fait désormais rage entre les scientifiques et les charlatans : à la lumière de la problématique du covid 19, qui peut et doit être classé dans l’une ou l’autre des catégories, aujourd’hui, en France ?

  • Entrons dans la joie de Noël !

    Entrons dans la joie de Noël !

    Article rédigé par Constance Prazel, le 25 décembre 2020

    Il est né le divin enfant ! Peut-il exister un meilleur remède à la morosité ambiante que de se laisser envahir par la joie de l’arrivée de l’Enfant dans son humble crèche ? Ce miracle éternellement recommencé, année après année, de la présence d’un Dieu incarné, au milieu de nous, nous permet, en dépit de toutes les vicissitudes, de garder l’espérance. 

  • La dictature pour cadeau de Noël

    La dictature pour cadeau de Noël

    Article rédigé par François Billot de Lochner, le 22 décembre 2020

    Tout doucement, l’air de rien, à quelques jours de Noël, le Premier ministre Jean Castex a déposé en procédure accélérée hier, lundi 21 décembre, un projet de loi tout bonnement hallucinant. Aux sceptiques qui trouvent que nous exagérons, nous rappellerons que les régimes dictatoriaux ont traditionnellement comme arme privilégiée l’utilisation de l’état d’urgence et la suspension des garanties publiques pour pouvoir s’installer durablement, en toute quiétude et avec un semblant de légalité.

  • Famille Lefèvre : la victoire en chantant

    Famille Lefèvre : la victoire en chantant

    Article rédigé par Constance Prazel, le 18 décembre 2020

    Depuis mardi, la France jusque là engourdie par le coronavirus est en émoi : la famille Lefèvre a remporté la finale de l’émission « La France a un incroyable talent ». Dans le paysage sinistré de la culture dans notre beau pays, l’événement est de taille : une famille bien sous tous rapports, traditionnelle, avec un père et une mère dignes d’être inscrits dans la constitution hongroise, et six charmants petits et grands, catholique par surcroît, s’est distinguée à la télévision et a vu ses mérites célébrés sur une chaîne nationale à une heure de grande écoute, grâce à une émouvante performance familiale de chant choral.

  • Les manipulations constitutionnelles de Monsieur Macron

    Les manipulations constitutionnelles de Monsieur Macron

    Article rédigé par François Billot de Lochner, le 15 décembre 2020

    Pour finir l’année en beauté, et donner un semblant d’utilité au bidule qu’est sa « Convention citoyenne pour le climat », sortie de nulle part, Emmanuel Macron a pris le parti d’annoncer un référendum pour « introduire les notions de biodiversité, d'environnement, de lutte contre le réchauffement climatique » dans l'article 1 de la Constitution.

  • Scandale en perspective : une nouvelle Affaire des fiches ?

    Scandale en perspective : une nouvelle Affaire des fiches ?

    Article rédigé par Constance Prazel, le 11 décembre 2020

    Qui, en 2020, se souvient encore de ce que fut l’Affaire des fiches ? Ce sinistre épisode nous ramène il y a un peu plus de cent ans quand, en 1904, une gigantesque entreprise de fichage fut opérée à la demande du général André, alors ministre de la guerre sous la IIIe République : il s’agissait de faire établir des fiches précises sur les officiers de l’armée française, eu égard à leurs opinions politiques et à leur pratique religieuse, dans le contexte extrêmement tendu de la liquidation de l’Affaire Dreyfus, et des débats houleux accompagnant le processus de séparation de l’Eglise et de l’Etat.

  • Recherche frontières pouvant encore servir

    Recherche frontières pouvant encore servir

    Article rédigé par François Billot de Lochner, le 08 décembre 2020

    La pandémie de coronavirus, avec sa cohorte de mesures ineptes, aura au moins eu un mérite, elle a permis à un certain nombre de cerveaux surmenés de nos politiciens de connecter deux neurones ensemble et de réaliser quelques vérités simples et de bon sens : il vaut mieux produire chez soi ce dont on a besoin plutôt que de l’importer de chez les autres ; quand on voyage à l’étranger, on permet au virus de se déplacer plus facilement ; si la maladie peut sortir, il y a des chances qu’elle puisse entrer, et qu’un petit contrôle des entrées et des sorties sur notre sol faciliterait peut-être la maîtrise de l’épidémie.

  • Valéry Giscard d'Estaing : l'héritage maudit

    Valéry Giscard d'Estaing : l'héritage maudit

    Article rédigé par Constance Prazel, le 04 décembre 2020

    Après Jacques Chirac il y a tout juste un an, la France vient de perdre un nouveau président de la République, en la personne de Valéry Giscard d’Estaing. La presse nous soutient mordicus qu’il est mort du Covid. Nous nous permettrons de nuancer en affirmant qu’à 94 ans, il est surtout mort de vieillesse, une cause de mort qui n’a plus droit de cité aujourd’hui, mais qui n’en reste pas moins honorable...

  • Education affective : former ou déformer ?

    Education affective : former ou déformer ?

    Article rédigé par François Billot de Lochner, le 01 décembre 2020

    Dans le climat de corruption morale dans lequel nous baignons, revient fréquemment la tentation de la solution miracle, à savoir le recours aux éducateurs et formateurs spécialisés pour faire de la « prévention » en « éducation affective et sexuelle ». Ce serait le meilleur moyen,  pensent souvent les parents et les professeurs, de parler aux enfants des sujets qui fâchent et de les protéger des ravages de la pornographie. Très concrètement, que vivent les enfants sur ces questions hautement sensibles et délicates ?

  • Les cathos et le vote Macron : pour combien de temps encore ?

    Les cathos et le vote Macron : pour combien de temps encore ?

    Article rédigé par Constance Prazel, le 27 novembre 2020

    L’offensive de l’Etat contre les catholiques a franchi cette semaine un nouveau cap. Mardi soir, dans un discours fleuve pathétique, faussement compassionnel et terriblement infantilisant, un de plus, Emmanuel Macron annonçait le retour des messes à partir du 28 novembre, sous réserve que soit respectée une jauge de trente participants par office. Pas un mot spécifique pour les croyants s’apprêtant à entrer en Avent, la question de la messe de Noël n’a quant à elle même pas été effleurée.

  1. 19
  2. 20
  3. 21
  4. 22
  5. 23
  6. 24
  7. 25
  8. 26
  9. 27
  10. 28
  11. 29
  12. 30
  13. 31
  14. 32
  15. 33
  16. 34
  17. 35
  18. 36
  19. 37
  20. 38
  21. 39
  22. ...
  23. 76
suivez-nous sur les réseaux sociaux