Editorial

Editorial

  • Joyeux Noël !

    Joyeux Noël !

    Article rédigé par Liberté politique, le 25 décembre 2023

    Toute l’équipe de Liberté politique vous souhaite un Joyeux Noël !

  • Le droit contre le peuple

    Le droit contre le peuple

    Article rédigé par Liberté politique, le 22 décembre 2023

    Les difficultés rencontrées pour mettre en place des mesures pourtant anecdotiques dans le cadre de la loi immigration illustrent une donnée essentielle du combat politique des années à venir. Partout où la gauche et son idéologie reculent, les tenants de l’ordre établi se cachent derrière l’État de droit, la Constitution et in fine derrière des tribunaux souvent acquis à leur cause.

  • La natalité, l’oubliée volontaire

    La natalité, l’oubliée volontaire

    Article rédigé par Liberté politique, le 19 décembre 2023

    Le vote de la loi immigration, chemin de croix pour la majorité et véritable champ de bataille pour les oppositions, relève d’un débat éculé et déformé. La question est généralement abordée de manière sentimentale et économique. Il est donc question d’accueil de l’autre et de nécessité de main-d’œuvre. Jamais n’est cependant évoqué un facteur majeur dans le fait migratoire : le déficit de natalité autochtone.

  • Le « monde multipolaire suspendu » à l’avenir des Etats-Unis

    Le « monde multipolaire suspendu » à l’avenir des Etats-Unis

    Article rédigé par Liberté politique, le 15 décembre 2023

    Le désir d’un monde multipolaire débarrassé de la direction étasunienne est partagé par beaucoup de pays mais aussi de personnes qui ne croient pas dans le bien-fondé de la domination de Washington dans l’ordre international.

  • Dissolution d’Academia Christiana : Darmanin, le petit poucet pousse au crime

    Dissolution d’Academia Christiana : Darmanin, le petit poucet pousse au crime

    Article rédigé par Liberté politique, le 12 décembre 2023

    En annonçant la dissolution de l’association Academia Christiana, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin confirme une nouvelle atteinte aux libertés politiques en France. Il s’agit de la 36ème dissolution depuis le début de l’ère Macron.

  • Immédiateté : la grande accélération du temps

    Immédiateté : la grande accélération du temps

    Article rédigé par Liberté politique, le 08 décembre 2023

    Dans un ouvrage paru en 2022, le philosophe Christophe Bouton développe l’idée selon laquelle nos sociétés modernes sont marquées par une accélération de leur histoire. Une idée déjà développée par Daniel Halévy en 1948 et qui semble prendre tout son sens dans les temps que nous vivons.

  • Djihadisme, l’autre menace permanente

    Djihadisme, l’autre menace permanente

    Article rédigé par Liberté politique, le 05 décembre 2023

    À l’attaque au couteau de Crépol a succédé celle de Bir-Hakeim. Deux drames présentant des motivations différentes : un mobile ethnique pour le meurtre du jeune Thomas dans la Drôme et une revendication islamiste pour l’attaque d’un touriste germano-philippin dans le 15ème arrondissement de Paris samedi soir. Ces deux affaires participent cependant d’un climat sécuritaire dégradé qui puise son origine dans un même moule migratoire.

  • Des ruptures et des petits pas

    Des ruptures et des petits pas

    Article rédigé par Liberté politique, le 01 décembre 2023

    Le drame de Crépol (Drôme), caractérisé par l’assassinat d’un jeune Français de 16 ans lors d’une fête de village, a marqué un nouveau palier dans l’ensauvagement du pays. Pour certains, c’est une révélation, pour d’autres c’est la triste confirmation de ce qu’ils constataient ou prévoyaient depuis plusieurs années. Derrière ce drame, beaucoup se demandent s’il s’agit d’une rupture dans l’opinion ou une nouvelle étape dans la prise de conscience.

  • Vers un « basculement de la société » ?

    Vers un « basculement de la société » ?

    Article rédigé par Liberté politique, le 28 novembre 2023

    De passage à Crépol dans la Drôme où le jeune Thomas a été tué il y a huit jours, le ministre Olivier Véran a été hué et a mis en garde contre le « risque d’un basculement » de la société alors que quelques dizaines de militants nationalistes avaient manifesté samedi soir dans la cité de l’assassin du jeune Français.

  • Il s’appelait Thomas, il avait 16 ans

    Il s’appelait Thomas, il avait 16 ans

    Article rédigé par Liberté politique, le 24 novembre 2023

    Le meurtre d’un jeune Français de 16 ans en marge d’un bal dans un petit village de la Drôme dimanche 19 novembre a touché au plus profond de leurs tripes tous les spectateurs d’une actualité macabre que nous sommes. Pour Thomas, jeune rugbyman tué dans le village de Crépol, pas de minute de silence à l’Assemblée ou de marche de soutien des élus mais le mépris d’une partie des médias et l’indifférence de la gauche et du centre.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. ...
  15. 80
suivez-nous sur les réseaux sociaux