La revue Liberté Politique

Le développement durable à la lumière de la doctrine sociale de l'Eglise

Le développement durable à la lumière de la doctrine sociale de l'Eglise
  • Export au format PDF
LP58
  • N° de parution : 58
  • Saison : Automne 2012

EN RAISON de son caractère transversal et des problèmes qu’elle soulève, l’écologie est l’un des domaines qui nous acculent de manière extrêmement pressante à une remise en cause de nos modes de pensée et de nos comportements. Les questions liées à l’environnement exigent une approche pluridisciplinaire et une rupture avec les habitudes idéologiques qui aujourd’hui sont devenues une norme sociale inconsciente. Depuis deux siècles, les connaissances scientifiques et techniques ont considérablement augmenté notre connaissance de la nature, mais simultanément nous avons largement perdu le sens du message éthique et spirituel dont cette nature est porteuse. Benoît XVI, à la suite de son prédécesseur le bienheureux Jean-Paul II, compare ce message à une « grammaire » présente au sein même de la nature.

La refondation de l’Éducation nationale

ALORS QUE le nouveau ministre de l’Éducation nationale lance le projet d’une « refondation » de cette dernière, la question est posée des motifs et des objectifs qu’il lui donne. Depuis Jules Ferry, l’école de la République n’est-elle pas en effet une structure idéologique antireligieuse ? Ce dossier rappelle qui était Ferdinand Buisson, le « maître » de Vincent Peillon, et donne la parole à un directeur diocésain d’enseignement catholique. Quelle âme et quel cœur faut-il redonner à notre école ?


Sommaire :

À nos lecteurs

Écologie et éducation

Thierry Boutet 

Le développement durable à la lumière de la doctrine sociale de l’Église

Notre colloque de Nantes, le 4 février 2012

Fabrice de Chanceuil — Éclairer les consciences sur le développement durable et permettre aux chrétiens de se situer clairement par rapport à lui, la question n’étant pas seulement de savoir quelle Terre nous laisserons à nos enfants mais de savoir quels enfants nous laisserons à notre Terre.

Développement durable : politique de l’oxymore ou utopie concrète ?

Emmanuel Tranchant — Le travail de M. Jean-Philippe Pierron semble la juste distance pour disposer notre regard à embrasser le faisceau des exigences physiques, scientifiques, éthiques, politiques et métaphysiques qui engagent le développement durable de notre monde.

La dérive antihumaniste de l’écologie radicale

Père Joseph-Marie Verlinde — L’écologisme définit la nature par opposition à l’homme, son prédateur : défendre la nature, ce serait la protéger de l’homme, la soustraire à l’emprise de son pire ennemi. Au rebours de cet antihumanisme, c’est au nom du respect de l’homme que nous sommes appelés à respecter la nature.

Pour une écologie positive

Stanislas de Larminat — Sur quoi fonder une action écologique positive et concrète ? Rien n’est possible sans une référence à la doctrine sociale de l’Église. Les deux principes de subsidiarité et de gratuité ne sont pas les moins importants. Mais comment les appliquer concrètement à l’écologie ?

La question écologique ? Une question de grammaire

Dominique Vermersch — Pourquoi la question écologique nécessite-t-elle une réponse radicalement anthropologique ? Une réponse dont nous pourrions trouver les prémisses dans la nature et sa grammaire. Au point de penser que la nouvelle évangélisation sera écologique ou ne sera pas.

Une expérience jaillie de la doctrine sociale de l’Église : l’économie de communion

Anouk Grevin — Origine, principes et exemples de l’économie de communion dont la spécificité réside dans le fait que cette aide matérielle est apportée à travers une communion entre ceux qui reçoivent et ceux qui donnent, une relation où celui qui donne n’est pas supérieur à celui qui est aidé parce que chacun vit la culture du don. 

Dossier

La refondation de l’Éducation nationale

L’enseignement catholique et la « refondation » de l’éducation nationale

François-Xavier Clément — Pour l’enseignement catholique, la nomination d’un nouveau ministre de l’Éducation nationale provoque un peu de fébrilité relative au contrat liant cet enseignement à l’État. Que peut-on espérer de la démarche de « refondation » annoncée par Vincent Peillon ? Comment va évoluer la question délicate de la laïcité ?

Éducation : le code génétique de la gauche

Thierry Boutet — À considérer son ministre de l’Éducation nationale, la gauche de François Hollande, semble moins agressive que ses ancêtres des débuts de la IIIème République. Mais elle reste fidèle à son code génétique. Rappels utiles concernant une filiation déclarée, néanmoins inquiétante.

« Notre École a-t-elle un cœur ? »

Emmanuel Tranchant — « Notre école largement embarquée dans le train positiviste, écrit Évelyne Martini dans son dernier livre, ricane lorsqu’on lui parle d’autres repères que ceux des droits de l’homme et du citoyen. » Le retour à la capacité de silence et d’attention est certainement le défi numéro un du système éducatif.

Feuilletons

Le feuilleton politique

Les « extrêmes »… ne sont pas là où l'on croit

Par Catherine Rouvier

Revue des livres et des idées

Les idées

Les livres


Dans la même collection :