La revue Liberté Politique

Caritas in veritate

Dossier : La recherche sur l'embryon
  • Export au format PDF
Caritas in veritate
  • N° de parution : 46
  • Saison : Automne 2009

Près de vingt ans après Centesimus annus, Benoît XVI évoque à son tour les réalités nouvelles de la question sociale : la schizophrénie écologique, la crise économique, le sous-développement. Mais la véritable question est celle de la place du Créateur dans un monde qui prétend se construire sans Dieu. Caritas in veritate se présente comme un bilan politique et social de la Modernité. Confiant dans sa seule capacité de production, l'homme ne sait plus recevoir ce qui ne dépend pas de lui. Ne sachant plus recevoir, il ne sait plus donner. En rétablissant dans le monde la place du don, la proposition chrétienne rend l'homme à son être profond, et à l'espérance de ce qu'il ne pourra jamais posséder par lui-même. Liberté politique explore les voies d'application de cette anthropologie du don , telle que pourrait désormais se définir la doctrine sociale de l'Église : la politique, l'économie, la société civile, l'écologie, la gouvernance mondiale.


Sommaire :

À nos lecteurs
UNE ANTHROPOLOGIE DU DON

 

Caritas in veritate

LES QUATRE FILS ROUGES DE L'ENCYCLIQUE
FRANÇOIS DE LACOSTE LAREYMONDIE — Quatre fils rouges tissent l'unité de Caritas in veritate : il n'y a de développement qu'intégral, dans la vérité de l'agir humain qui est par nature d'ordre moral, ouvert à une logique essentielle du don et de la gratuité, pour constituer la famille humaine unique à l'échelle planétaire. Pour éclairer l'enseignement moral de l'encyclique, l'auteur présente également le document de la Commission théologique internationale, Un nouveau regard sur la loi naturelle (juin 2009).

CARITAS IN VERITATE : PRIMAUTE DE LA MORALE
FR. EDOUARD DIVRY, OP — La presse contemporaine attendait l'encyclique sur la crise financière et la mondialisation que le pape n'hésite pas à aborder lucidement, lentement, magistériellement, mais sans jamais sauter les marches des interactions humaines, techniques, culturelles, religieuses.

UNE LEÇON D'ETHIQUE ECONOMIQUE
JEAN-YVES NAUDET — L'éthique de l'économie se fonde sur la création de l'homme à l'image de Dieu, principe d'où découle la dignité inviolable de la personne humaine, de même que la valeur transcendante des normes morales naturelles. C'est aussi dans cette perspective qu'il faut comprendre le développement intégral de l'homme, partout dans le monde.

L'INTELLIGENCE AU SERVICE DU CŒUR
JACQUES BICHOT — Les Samaritains de Benoît XVI sont appelés à mobiliser leur intelligence (animée par l'amour) au service de la construction d'un monde où l'on ne passe pas devant les malheurs d'autrui en détournant la tête. Mais donner bêtement peut-être pire que ne pas donner.

URGENCE ECOLOGIQUE, URGENCE EVANGELIQUE DANS CARITAS IN VERITATE
DOMINIQUE VERMERSCH — Le livre de la nature est unique et indivisible, qu'il s'agisse de l'environnement comme de la vie, de la sexualité, du mariage, de la famille, des relations sociales, en un mot du développement humain intégral (CV, n° 51).

L'ARCHITECTURE MONDIALE DE BENOIT XVI
THIERRY BOUTET — L' autorité politique mondiale souhaitée par Benoît XVI n'appelle pas la réalisation d'une utopique Babel au pouvoir sans limite. L'Église voit dans l'engagement à construire l'unité de la famille humaine dans la vérité de sa nature le signe d'une réponse à l'appel transcendant du Dieu créateur.

Dossier

La recherche sur l'embryon

RECHERCHE SUR L'EMBRYON : LE CHOIX CRUCIAL DE LA FRANCE
PIERRE-OLIVIER ARDUIN — Faut-il autoriser la recherche sur l'embryon humain sous conditions ou maintenir le statu quo législatif actuel ? L'auteur passe en revue les aspects scientifiques, éthiques et législatifs de la question avant de dégager une troisième solution réaliste et cohérente, réconciliant la science et la morale.
L'ÉGLISE ET L'ABANDON DES EMBRYONS CONGELES
Mgr PIERRE SUAUDEAU — La réponse de Dignitas personæ. La décongélation des embryons est-elle la seule solution acceptable au problème posé par l'accumulation d'embryons congelés ne faisant pas objet d'un projet parental ? Pour l'Église, il n'y a pas de solution morale à une situation immorale.

 

Les autres articles de ce numéro :

Repères

DARWIN, DARWINISMES ET NEURO-PSYCHOLOGIE
RÉMI SENTIS — Pour certains darwinistes , la pensée n'est qu'une sécrétion du cerveau. Il n'est pas sûr que Charles Darwin se reconnaisse dans la nombreuse descendance idéologique de sa théorie scientifique.

L'IDENTITE CONSERVATRIcE DE L'ISLAMISME TURC
TANCREDE JOSSERAN — Islam modéré, néo-islamisme, démocratie musulmane, parti de centre-droit ? Si l'AKP de Tayip Erdogan s'inscrit dans la continuité des formations religieuses qui l'on précédé, il tranche avec l'islam politique classique.

 

Questions disputées

PIE XII ET LES SILENCES DE L'HISTORIEN
À propos de Hubert Wolf, Le Pape et le Diable, Pie XII, le Vatican et Hitler
Par JEAN CHAUNU

WILLIAM CAVANAUGH ET LA NOUVELLE CHRETIENTE SELON MARITAIN
À propos de W. Cavanaugh, Torture et Eucharistie
Par YVES FLOUCAT

MYSTERE DE LA SAINTE RUSSIE
À propos de Jean-François Colosimo, l'Apocalypse russe
Par EMMANUEL TRANCHANT

VOYAGE AU CŒUR DE LA PSYCHOTHERAPIE
À propos de Francis Mouhot, Le Moi et l'Esprit
Par HÉLÈNE BODENEZ

 

Feuilletons

LE FEUILLETON INTERNATIONAL
Le nouveau parlement européen
Par FRANÇOIS DE LACOSTE LAREYMONDIE

LE FEUILLETON POLITIQUE
Quelle gouvernance pour la France ?
Par JACQUES BICHOT

L'ESPRIT DU TEMPS
La Chine et la paix, hier et aujourd'hui
Par XAVIER WALTER

LA REVUE DES IMAGES
Un fou de Dieu, à propos de L'Île de Pavel Longuine
Par PIERRE LABROUSSE

 

Revue des livres et des idées

***


Dans la même collection :