L'abstention au premier tour de la présidentielle de 2012 pourrait atteindre 29 %, un niveau jamais atteint lors de cette élection majeure. C’est une des clés du scrutin. Les catholiques pratiquants, dont le poids électoral sera décisif en raison de leur attachement aux valeurs fondamentales, comme l’ont montré les enquêtes IFOP pour la Fondation de Service politique, iront-ils à la pêche le 22 avril ? Leur décision ne sera pas seulement politique, mais morale : l’abstention ou le vote blanc, peuvent-ils avoir un sens au regard du bien commun ?

Avec

  • THIBAUT COLLIN, philosophe, auteur de « Voter en conscience - Ethique, politique et bien commun », Guide de l’électeur chrétien 2012, Liberté politique n° 56, printemps 2012
  • JEAN-FRÉDÉRIC POISSON, docteur en philosophie et élu local, candidat aux élections législatives.

Le deuxième volet des conférences sur la signification éthique et politique du suffrage se poursuivra mercredi 11 avril avec la conférence-débat de Catherine Rouvier au centre Bernanos à 19h dont le thème sera : le peuple, la foule et la présidentielle

 

© www.libertepolitique.com / Antoine Besson