Politique

Politique

  • [L’INVITÉ] « Ciotti a eu le courage de dire : « Ça suffit ! » »

    [L’INVITÉ] « Ciotti a eu le courage de dire : « Ça suffit ! » »

    Article rédigé par Boulevard Voltaire, le 22 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Boulevard Voltaire] : Ancien ministre de la Défense, ancien président du conseil régional de Rhône-Alpes où il a été réélu en 1992 et en 1998, ancien président du groupe UDF à l’Assemblée nationale, Charles Millon a vu sa carrière brisée net après sa réélection à la tête du conseil régional en 1998 grâce aux voix des conseillers régionaux RN. Alors que la droite se déchire depuis que le président de LR Éric Ciotti a décidé de s’allier avec le Rassemblement national, Charles Millon analyse ce tournant majeur à la lumière de son expérience, de ses réflexions et de sa profonde connaissance des évolutions de la société et de la politique françaises.

  • “La Croix” diffuse l’appel de 6 000 chrétiens contre le RN : parmi ses initiateurs un proche d’Houria Bouteldja, parmi les signataires Jacques Mesr...

    “La Croix” diffuse l’appel de 6 000 chrétiens contre le RN : parmi ses initiateurs un proche d’Houria Bouteldja, parmi les signataires Jacques Mesr...

    Article rédigé par Fdesouche, le 21 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Fdesouche] : TRIBUNE « Au nom de notre foi, nous voterons contre l’extrême droite » Initié par un collectif de jeunes chrétiens, ce texte appelle l’ensemble des fidèles français à « voter massivement » contre le RN aux législatives des 30 juin et 7 juillet

  • Législatives : Gabriel Attal en première ligne d’une campagne «démacronisée»

    Législatives : Gabriel Attal en première ligne d’une campagne «démacronisée»

    Article rédigé par Le Figaro, le 20 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Le Figaro] : En froid avec le chef de l’État depuis la décision solitaire de la dissolution, le premier ministre multiplie les déplacements.

  • Un « Front populaire »… sans le peuple !

    Un « Front populaire »… sans le peuple !

    Article rédigé par Revue Elements, le 19 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Revue Elements] : Face au choc des résultats de l’élection européenne en France et de l’annonce de la dissolution de l’Assemblée Nationale, la tâche s’avère rude et complexe pour la gauche : construire un prétendu « Front populaire » mais sans le peuple qui, lui, des ouvriers aux petits retraités en passant par les artisans et les habitants de la France périphérique, vote massivement pour le Rassemblement national. Reste les bobos des centres-villes, les boomers des cités balnéaires et les habitants des cités de l’immigration.

  • Fiché S et investi par le Front populaire à Avignon : Raphaël Arnault, l’antifa de LFI

    Fiché S et investi par le Front populaire à Avignon : Raphaël Arnault, l’antifa de LFI

    Article rédigé par Marianne, le 19 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Marianne] : Le porte-parole de la Jeune Garde antifasciste à Lyon, a été investi par le Nouveau Front populaire dans le Vaucluse. Un parachutage qui fait grincer des dents, y compris à gauche. Ce Lyonnais de 29 ans est-il l’antifa ultraviolent que dénoncent certains militants d’extrême droite ? Selon nos informations, il n'a jamais été condamné. Portrait.

  • Bloc national contre gauche radicale: la dissolution accélère la recomposition du paysage politique

    Bloc national contre gauche radicale: la dissolution accélère la recomposition du paysage politique

    Article rédigé par Le Figaro, le 18 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Le Figaro] : ANALYSE - La décision spectaculaire d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale n’a fait qu’accélérer le processus de recomposition qui redessine le paysage électoral depuis de longues années.

  • 2024Nouveau Front populaire : on sourit pour la photo... et on planque les couteaux

    2024Nouveau Front populaire : on sourit pour la photo... et on planque les couteaux

    Article rédigé par Marianne, le 15 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Marianne] : Si les nouveaux alliés de gauche affichent des sourires radieux ce vendredi 14 juin, la négociation n'a pas été un chemin de roses entre insoumis et socialistes.

  • Quand la gauche consent à une union contre-nature pour conserver ses sièges

    Quand la gauche consent à une union contre-nature pour conserver ses sièges

    Article rédigé par Boulevard Voltaire, le 14 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Boulevard Voltaire] : « Quelques jours pour faire front populaire. » Depuis l’annonce de la dissolution, les grands partis de gauche et d’extrême gauche tentent obstinément de sceller une alliance électorale pour les législatives, et ce, malgré de profonds désaccords irréconciliables. Antisémitisme, qualification du Hamas, guerre en Ukraine, figure de Jean-Luc Mélenchon… ces divergences insurmontables séparent La France insoumise des socialistes. Pourtant, ces partis semblent prêts à s’asseoir sur leurs convictions pour conserver leur siège. Mais, ce mercredi 13 juin, énième retournement de situation. Après un accord brandi fièrement par les ténors de la gauche et après un accord sur la répartition des circonscriptions (229 pour LFI, 175 pour le PS, 92 pour EELV, 50 pour le PCF), les discussions entre les partis du nouveau « Front populaire » sont suspendues pendant quelques heures. Les socialistes refusent-ils, finalement, de vendre leur âme aux Insoumis ? Difficile d'y croire.

  • Les discours creux et éculés de Fidel Macro !

    Les discours creux et éculés de Fidel Macro !

    Article rédigé par Economie matin, le 14 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Economie matin] : Fidel Macro, en référence au leader maximo cubain Fidel Castro et à ses discours fleuves de plusieurs heures dont Macron nous abreuve depuis maintenant trop d’années.

  • Législatives : « On va gagner bien sûr », Éric Ciotti défend son alliance avec le Rassemblement national

    Législatives : « On va gagner bien sûr », Éric Ciotti défend son alliance avec le Rassemblement national

    Article rédigé par Valeurs actuelles, le 13 juin 2024

    Thème : Politique

    Source [Valeurs actuelles] : Le président des Républicains a expliqué l'importance de la coalition entre les Républicains et le Rassemblement national pour s'opposer « au danger de l'extrême-gauche de Jean-Luc Mélenchon ». 

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. ...
  15. 154
suivez-nous sur les réseaux sociaux