VIDEO | Le document a beaucoup circulé sur la Toile, mais mérite d’être conservé. Une responsable du Planning familial américain (Planned Parenthood) a été enregistrée à son insu tandis qu’elle avouait, au cours d'un repas,  comment était pratiquée la prévente d’organes d’enfants destinés à l’avortement.

Le Dr Nucatola n’est pas un employé subalterne : elle est le directeur principal des services médicaux du Planned Parenthood Federation of America. Le médecin admet que son organisation utilise les avortements par naissance partielle, ou avortements tardifs, pour fournir des éléments organiques « de bonne qualité ».
 
Les enquêteurs pro-vie du Center for Medical Progress se sont présentés à elle comme des hommes d'affaires intéressés par l’acquisition d’éléments organiques de foetus. Le Dr Nucutola leur a expliqué en détail comment les procédures d'avortement sont adaptées pour préserver les organes de l'enfant à naître : « Des gens veulent des extrémités... beaucoup veulent le foie. Dans ce cas, les chirurgiens procéderont sous guidage échographique, pour savoir où poser le forceps. […] Nous sommes devenus très bons pour obtenir du cœur, du poumon, du foie, parce que nous savons ne pas écraser les bonnes zones pour obtenir des organes intacts. »

Sommé de s'expliquer, le porte-parole du Planned Parenthood s'est défendu en prétendant que certains de leurs centres collaborent au don d’organes pour la science, et qu’aucun but lucratif n’est recherché.
 
Aux États-Unis, la loi fédérale interdit explicitement la vente d’éléments organiques des corps de bébés avortés : le délit est passible d’une peine pouvant aller à 10 ans de prison et une amende de 500.000 USD. Mais cette vidéo explosive montre que l'industrie de l'avortement est sans scrupule.

A la suite de cette diffusion, qui révèle les pratiques barbares de centres d’avortement dans le pays, de nombreux Américains se sont mobilisés pour exiger une enquête officielle. Un groupe de sénateurs préparent une proposition de loi vidantà supprimer les subventions publiques au Planned Parenthood.

 

Sources : Center for Medical Progress, Catholic Vote, Gènéthique

Pour en savoir plus :
Vente d'organes de fœtus : la vidéo qui embarrasse le Planning familial américain, par Eugénie Bastié dans Le Figaro (15/07/2015)
Les derniers développements, avec Gènéthique (29/07/15)

 

 

 

***