Le député Philippe Gosselin interpelle Manuel Valls et Laurence Rossignol sur la proposition de loi sur l'autorité parentale et l'intérêt de l'enfant-APIE, lors des questions au gouvernement du mercredi 18 juin. Mettant le doigt sur les incohérences du gouvernement, il les accuse de "jouer avec le feu" en voulant déconstruire la famille à tout prix. Laurence Rossignol répond, sans cacher son agacement, en expliquant que la famille est "plastique" et s'adapte aux évolutions de la société.

Sur ce sujet :

Report de la loi APIE : l'UMP joue les prolongations.
Laurence Rossignol perd ses nerfs durant les premiers débats
L'échec de Laurence Rossignol

 

 

***