Dans l'avion qui le ramenait de Terre Sainte, comme il l'avait annoncé, le pape François a tenu une conférence de presse avec les journalistes du vol pontifical. L'intégralité de la conférence de presse, sous-titrée en français est proposée par Kto-TV.

Le pape, qui répond avec simplicité, toujours souriant, parfois grave, n'élude aucune question. Sur les prêtres pédophiles : "Tolérance zéro". Sur le célibat des prêtres : "Ce n'est pas un dogme, mais un don pour l'Eglise." Sur la communion des divorcés remariés : "Pas de casuistique : l'enjeu, c'est la protection de la famille."

Et une question un peu décalée des journalistes français, à propos des élections européennes, sur la "montée inquiétante du populisme". Réponse boomerang du pape : "Le problème, c'est la culture du rebut dans une société où l'argent est au centre." Bref, ce qui est inquiétant, ce n'est pas le populisme, c'est l'égoïsme d'un système qui rejette les enfants et qui frappe les jeunes, les chômeurs, les vieux... La vraie vie. Le pape François serait-il populiste ?

 

***