Source [Valeurs actuelles] Dans Face à l’Info, lundi 16 mars, l’éditorialiste a dénoncé l’“hypocrisie idéologique” d’Emmanuel Macron dans sa gestion de la crise.

Nombre d’observateurs ont déjà pointé du doigt les importants délais observés par le gouvernement pour prendre des mesures fortes afin de lutter contre le coronavirus. Un avis partagé par Éric Zemmour, lundi 16 mars, sur CNews, dans l’émission Face à l’Info.

« La France préfère envoyer des masques en Chine qu’en Italie. Ce que l’on a fait aux Italiens est honteux ! », a par exemple jugé l’éditorialiste, avant de poursuivre : « On a été ridicules avec l’Italie. Et cette Sibeth Ndiaye a été ridicule de critiquer l’Italie, alors que nous avons seulement 15 jours de retard [dans l’épidémie] sur » notre voisin.

Éric Zemmour s’en est aussi pris à l’« Union européenne ». « Ce n'est rien ce truc, ces gens ne décident de rien, ne servent à rien. (…) Quand il y a la vie et la mort, l'Europe n'existe pas », a-t-il fustigé. Et de cibler plus particulièrement Emmanuel Macron, lequel avait longtemps refusé d’instaurer des contrôles renforcés aux frontières, comme demandé, notamment, par le RN. « Il y a une hypocrisie idéologique. Quand Macron dit le virus n’a pas de passeport il oublie que les gens ont des passeports, que la fermeture des frontières protège. La France est la dernière nation à ne pas avoir fermé ses frontières », a constaté le journaliste.

Retrouvez l'intégralité de l'article en cliquant ici