[MUNICIPALES] Quelques fusions de listes et désistements à droite pour faire battre la gauche

Source [Le Salon Beige] À Aubignan, ville de 6000 habitants où Marion Maréchal avait obtenu 58% au 2nd tour des régionales de 2015, après avoir remporté le canton en 2015, la candidate RN Marie Thomas de Maleville est en position de force après son score de 29,5% et la fusion avec la liste DVD qui avait réalisé 23%. Elle sera opposée à une liste de gauche (40%).

Dans le Pas-de-Calais à Marles-les-Mines, triangulaire favorable au candidat RN Jerome Leroy avait réalisé 32% au 1er tour et qui a fusionné avec une liste ayant récolté 15%. Face à lui, deux listes de gauche.

À noter que, à Moissac, commune de plus de 13.000 habitants, le candidat du RN a manqué l’élection de 123 voix au premier tour réalisant 47%. Après le désistement de LR, il sera opposé à la gauche qui avait réalisé 23% en 15 mars.

Après le désistement de la liste LR et Centriste à Frontignan (Hérault), le candidat RN, qui avait réalisé 28%, sera en duel face à la gauche. À la présidentielle, Marine Le Pen y avait réalisé 52% des voix.