[MUNICIPALES] Pris à partie sur l’élection municipale de Carpentras, Julien Aubert évoque un étrange sondage

Source [Le Salon Beige] Nous avons rappelé hier l’étrange position du député LR Julien Aubert dans l’élection municipale de Carpentras, où le candidat LR, arrivé en 3e position, se maintient au risque de faire passer la gauche, comme en 2014. Alors qu’une alliance électorale n’impose pas un ralliement. Tant que la droite ne comprendra pas cela, elle fera gagner la gauche. 

Le divers-droite Bertrand de La Chesnais, au profil exceptionnel, aurait dû pouvoir rassembler toutes les droites, mais comme en 2014 le député LR Julien Aubert porte la responsabilité d’une triangulaire qui ne pourra que profiter au maire sortant de gauche.

Plusieurs lecteurs ayant contacté Julien Aubert pour comprendre pourquoi il comptait faire gagner la gauche, ce dernier nous a répondu en évoquant un sondage paru dans la presse, expliquant les raisons du maintien de la liste LR de Claude Melquior.

Il y a un problème de méthode : Julien Aubert cite des chiffres de son sondage IFOP de 2013, lesquels ne peuvent pas être comparés aux résultats réels de la municipale de 2014 – citant notamment une configuration de second tour qui n’a pas eu lieu (duel  FN Lépinau – PS Adolphe). Mais que prédisait son sondage pour le premier tour? Et pour le second en triangulaire? Ce serait intéressant, pour juger de la crédibilité de l’enquête…

Rappelons qu’une enquête BVA prédisait que la triangulaire de 2014 donnerait 49% pour Adolphe, 28% à Lépinau, et 23% à Aubert. En réalité, le résultat fut 44,46% pour Adolphe, 42,15% pour Lépinau et 13,4% pour Aubert. Le sondage prédisait donc 21 points d’avance à Adolphe, et il n’en eut en réalité que 2 (300 voix d’écart). Ce même sondage prédisait 25% à Lépinau au 1er tour – il a fait 34% !

Le sondage de second tour 2020 n’est pas crédible, ne serait-ce que sur le score de Melchior en triangulaire: Melchior gagnerait 2 points entre les deux tours, alors qu’il est en 3e position. Dans une configuration très similaire, Julien Aubert avait perdu 3 points entre les deux tours de 2014, après avoir assuré entre les deux tours qu’il gagnerait des points.

Affirmer que “Carpentras ne votera jamais pour un maire apparenté RN” est absurde: Hervé Lépinau y a fait 53,51% aux départementales de 2015, face au maire Adolphe.

Il est donc permis de s’interroger sur ce sondage commandé par Les Républicains, et notamment sur son coût. En effet, le plafond des dépenses pour une candidature aux municipales à Carpentras est de 43.000,00€.

Et nous sommes preneurs des résultats complets du sondage de 2013 et du sondage 2020.