Les maires doivent gérer la soif d’écologie de leurs électeurs

Source [L'opinion] Dans les grandes villes, les sondages d’intentions de vote aux municipales confirment la bonne santé des écologistes. Les maires sortants, candidats à leur réélection, verdissent leur commune et leur bilan. Mais comment évitent-ils d’en faire trop ?

« Chez moi, les écolos planteraient des arbres dans des canalisations s’ils le pouvaient. » Le maire de cette grande ville de l’est de la France rit jaune face aux envies vertes de ses administrés. Dans un climat de plus en plus propice à l’écologie, les élus locaux, candidats à leur succession en mars prochain, marchent sur des œufs. Il faut verdir leur ville et leur programme sans trahir leur pensée.

Retrouvez l'intégralité de l'article en cliquant ici