PARIS, [DECRYPTAGE/critique] - Prenant le contre-pied d'une époque qui va souvent chercher dans les civilisations les plus lointaines les modèles imaginaires qui flattent son ignorance religieuse et artistique, Jacqueline de Romilly entend une nouvelle fois, dans La Grèce antique contre la violence, nous montrer que la Grèce " classique " paraît bien plus proportionnée à nos problématiques contemporaines.