PARIS, [DECRYPTAGE/analyse] — Plus l'élection présidentielle approchera, plus le candidat " probable " du Parti socialiste aura du mal à convaincre les Français de sa victoire sur le chômage. Certes, à s'en tenir aux seuls chiffres, le bilan de son quinquennat à Matignon reste " globalement positif " (moins 900.